Education, Comportement
08.17.2020

Choisir un harnais pour mon chien

Sur le marché, il existe des harnais de toutes formes et de toutes les couleurs. Comment faire pour trouver un harnais qui convienne à votre chien et aux activités que vous souhaitez faire avec lui ?

Pourquoi harnais plutôt que collier ?

Le harnais est conseillé à tous les chiens de races brachycéphales, c’est-à-dire avec un nez écrasé comme le Carlin, le Bouledogue Français ou le Shih Tzu, et plus largement à tous les chiens avec des gènes respiratoires. En effet, le harnais permet de dégager les voies respiratoires. Le collier, même large et plat, repose sur la trachée et peut gêner le flux d’air. Même pour un chien sans problème respiratoire, il faut veiller à ne jamais donner de coups trop secs dans un collier. En effet, un gros choc sur le collier peut écraser la trachée du chien, avec des conséquences graves. Un collier convient donc à un chien qui ne tire pas en laisse avec des circonstances où il n’y pas de risque d'à-coups violents.

Un harnais correspond à un chien

Chaque chien a une morphologie particulière. Un bon harnais repose sur le sternum en laissant la trachée dégagée, libère les épaules en laissant le chien bien libre de ses mouvements et ne frotte pas derrière les coudes. Il doit être ajusté, pas trop serré pour ne pas gêner la respiration, ni lâche non plus, car il ne doit pas tourner. Vous devez pouvoir passer deux doigts à plat sous toutes les sangles d'un harnais réglé.

Attention aux modes : les harnais présentant une sangle qui passe devant les épaules ou harnais en T, entravent les mouvements du chien. Il ne peut plus avancer les épaules et cela peut conduire à des problèmes ostéopathiques si le chien tire en laisse. Les harnais en Y, appelés ainsi car ils forment un Y sur le poitrail du chien, sont souvent les plus adaptés, et permettent de bien dégager les voies respiratoires. On les choisira avec un anneau d’attache à l’avant, entre les deux épaules, pour les chiens qui tirent en laisse. Du fait de la position de l’anneau, le chien sera désaxé par sa propre traction, et sa force sera diminuée d’autant. Le seul défaut des harnais en Y est qu’ils sont souvent un peu plus complexes à enfiler, mais c’est simplement un coup de main à prendre.

Le harnais s’adapte à vos activités avec votre chien

Si vous souhaitez pratiquer le canicross ou le cani-VTT avec votre chien, il faut penser à vous équiper d’un harnais de traction qui permettra au chien de tracter sans se blesser. Si vous privilégiez des activités aquatiques, comme le cani-paddle, pensez à un harnais avec fonction "gilet de sauvetage". Enfin, il existe des harnais avec des sacs de bât pour que votre chien vous aide à porter ses affaires lors de longues randonnées.

Malgré tout, aucun harnais ne saurait remplacer une solide éducation. En effet, les impacts d’une traction forte et continue en laisse sur le squelette du chien et sur le vôtre sont non négligeables. Votre compagnon devra être régulièrement présenté à un ostéopathe canin. De nombreux propriétaires de chiens qui tirent en laisse souffrent également de douleurs d’épaule. Et une marche en laisse est toujours plus agréable avec un chien qui ne tire pas. Rendez-vous au club canin pour progresser !