SantéSoin et entretien
09.23.2020

Le toilettage canin

Bien entretenir son chien implique de lui apporter soins, nourriture et activité physique. Cela signifie aussi lui prodiguer une hygiène corporelle adaptée à ses spécificités. Si vous tenez à vous en occuper vous-même, voilà une très bonne façon de s’assurer de sa bonne santé physique et de partager un bon moment de complicité.

Des ustensiles et des produits adaptés

Le bon toilettage du chien dépend souvent du matériel adéquat au type de pelage de l’animal. Par ailleurs, le brossage est un soin à part entière pour le chien car il permet de conserver une peau saine et son effet massant assure la diffusion du sébum, cette matière grasse qui va protéger et embellir le pelage.

Les poils courts et mi-longs

Fréquence du brossage : une fois par semaine mais tous les jours en période de mue.

  • La brosse en caoutchouc, pour les chiens de petite taille, elle procure un massage très apprécié.
  • La brosse furminator spéciale poils courts, pour toute taille de chien, elle réduit la quantité de poils perdus et enlève le sous-poil ainsi que les poils morts.
  • Le peigne pour chien, sert à démêler les poils aux endroits bien ciblés comme les aisselles.
  • Le gant à picots, il enlève efficacement les poils morts, sans blesser et en les collants au gant, et offre au chien un agréable moment de caresse.
  • La carde, elle permet un brossage en profondeur pour les chiens au poil mi-long et dense, elle retire également le sous-poil mort.

Les poils longs

Fréquence du brossage : une fois par jour.

  • La carde, la brosse traditionnelle pour les poils denses.
  • Le démêloir, pour un poil très emmêlé.
  • La brosse furminator spéciale poils longs, elle désépaissit et permet d’éjecter les poils retirés en une pression.
  • La brosse à picots, de préférence pour les chiots, elle est double emploi, car elle peigne et démêle.
  • Les ciseaux à griffes, le coupe-ongle du chien
    Un bon équipement est nécessaire afin de procéder en toute sécurité à la coupe des griffes de votre chien. Il est conseillé de choisir, pour les grands chiens, le modèle fort, et, le modèle guillotine pour les petits.
  • Les tondeuses
    Vous trouverez dans le commerce de nombreuses tondeuses électriques à usage professionnel ou non. Il faut bien faire attention à utiliser la bonne tête de coupe selon la densité du poil. Ainsi, les pelages laineux auront besoin d’une lame à dents espacées, tandis que pour les poils lisses, on utilisera une lame à dents fines. Chaque type de tête, large, petit ou arrondi, assure un rasage optimal selon les parties du corps de l’animal.
  • Le shampoing et les savons
    Encore une fois, tout dépend de la longueur du poil du chien. Ainsi, il existe des shampoings soins pour les chiens à poil long qui démêlent et offrent un bon soin. Il est essentiel de choisir un shampoing spécialement adapté au pH du poil de l’animal. Mais vous pouvez aussi utiliser du véritable savon de Marseille ou du vrai savon d’Alep pour laver votre chien 2 à 3 fois par an.

Coupez les poils en 4

  • La tonte

Tondre son chien n’est pas uniquement une question d’esthétisme, mais bien un impératif hygiénique. En effet, la tonte est l’arme absolue contre les parasites et c’est aussi un soulagement pour votre animal s’il souffre des températures trop élevées pendant l’été. Les poils trop longs qui recouvrent les yeux sont aussi à proscrire, car un chien qui n’a pas sa vision dégagée peut devenir agressif. Dans l’idéal, la tonte doit être faite deux fois par an.

  • Les griffes

Il est conseillé de poser votre chien sur une table afin de bien le maintenir et d’agir le plus aisément possible. Il ne s’agira de couper que la partie translucide de la griffe. Il est préférable aussi de couper petit à petit et de ne pas chercher à ôter trop d’un coup. Cette technique permet d'éviter une coupe trop courte et ainsi d’atteindre la partie vivante de la griffe. Commencez par les pattes arrières et si votre chien bouge trop, n’hésitez pas à demander de l’aide afin de le maintenir plus fermement. Quelques friandises aideront à vous faire pardonner cet affront. Cette opération est à renouveler deux fois par mois.

Le nettoyage des yeux, des oreilles et des dents, la prévention avant tout

Les yeux du chien sont à nettoyer au moins une fois par semaine, tout comme ses oreilles, avec des produits vétérinaires adaptés. Ce sera l’occasion de repérer une éventuelle otite, et cette bonne hygiène permet de protéger son animal de nombreux ennuis de santé. Les maladies bucco-dentaires peuvent être évitées en freinant la formation de la plaque dentaire de votre animal. Pour ce faire, vous pouvez lui brosser quotidiennement les dents avec un dentifrice spécial chien, mais aussi lui donner des croquettes anti-tarte. Ces précautions évitent les maladies parodontales qui sont très fréquentes chez le chien.

L’épreuve du bain

Le chien peut être facilement habitué au bain et même l’apprécier pour autant que vous lui en donniez régulièrement dès son plus jeune âge. Il est aussi important d’agir avec douceur et de lui parler tout tranquillement pendant l’opération. Le chien apprécie les attentions de son maître, c’est la raison pour laquelle le bain peut être un moment de complicité. Malgré tout, il ne faut pas lui en donner trop souvent car il faut préserver la couche de sébum qui protège sa peau. Le bain débarrasse le chien de ses peaux mortes et des divers débris qui peuvent s’accrocher au pelage, mais il n’a pas pour fonction de tuer les puces. Si vous devez lui passer un produit antiparasitaire, il vaudra mieux attendre quelques jours après le bain afin que la couche de sébum soit apte à recevoir le traitement. Les nœuds ont aussi tendance à se resserrer sous l’effet de l’humidité, et il vaut mieux le brosser avant et appliquer un shampoing démêlant lors du lavage pour être sûr qu’il n’y en ait plus. Il est également important de ne pas mettre d’eau dans les yeux ou dans les oreilles de votre chien. Enfin, le séchage doit être fait à rebrousse-poil avec une bonne serviette de toilette.

Le bon entretien de son chien ne s’arrête pas là et il est tout aussi important de nettoyer et de traiter son couchage régulièrement afin que les parasites n’y élisent pas domicile. Si vous ne le faite pas, tout effort de propreté serait vain.