Sexualité, reproductionSanté
10.12.2020

La pseudo-gestation chez la chienne

Qu'est-ce qu’une pseudo-gestation ?

La pseudo-gestation ou grossesse nerveuse, est un état physiologique qui se caractérise par le fait que la chienne présente un comportement similaire à celui d’une chienne en période de fin de gestation ou début de post-partum. Une lactation se déclenche souvent au cours de la pseudo-gestation. Cet état aurait une utilité dans les meutes de loups : les louves non-gestantes en pseudo-gestation pourraient ainsi élever les petits des femelles dominantes car elles produisent du lait et ont les instincts maternels nécessaires pour cela. La pseudo-gestation est très fréquente, notamment chez les chiennes non stérilisées. Plus de la moitié des chiennes feraient au moins une pseudo-gestation au cours de leur vie. Les chiennes qui ont déjà fait une pseudo-gestation sont plus susceptibles d’en refaire.

À quoi reconnaît-on une pseudo-gestation ?

La pseudo-gestation se manifeste par des signes comportementaux comme la nidification, le maternage d’objets, notamment les peluches, ou l’adoption des chiots d’une autre chienne. D’autres signes moins fréquents tels que de l’agitation, de l’anorexie, de l’agressivité ou encore le léchage du ventre, et plus précisément de la zone autour des mamelles, peuvent être présents. Ces signes apparaissent toujours dans les six à vingt semaines après le début des chaleurs. La lactation de pseudo-gestation est un autre signe fréquent qui se traduit par un gonflement des mamelles de la chienne et une production de lait.

Que faire si ma chienne fait une pseudo-gestation ?

Il faut vous rendre chez votre vétérinaire, qui pourra alors discuter avec vous des options envisageables. Si la chienne n’est pas gênée, il est possible de se contenter de surveiller que la pseudo-gestation disparaisse dans les semaines qui suivent. Il est aussi conseillé de ne pas stimuler l’instinct maternel de votre chienne, notamment en retirant ses peluches. Sinon, il est possible d’utiliser une molécule appelée cabergoline pour arrêter la lactation de pseudo-gestation. Toutefois, il faut préalablement s’assurer que la chienne n’est pas gestante. Le plus souvent un examen clinique avec palpation de l’abdomen suffit pour s’en assurer, mais parfois une radiographie ou une échographie seront nécessaires. Si la chienne fait des pseudo-gestations à répétition, il peut être plus intéressant d'enlever les ovaires et l’utérus de la chienne chirurgicalement : cette procédure est appelée ovario-hystérectomie. Il est également conseillé de ne pas caresser la chienne sur le ventre, car cela stimule la production de lait. Pour la même raison, il ne faut pas essayer de tirer le lait en tirant sur les mamelles.

Est-ce qu’il est dangereux pour ma chienne de faire des pseudo-gestations à répétition ?

Plusieurs études se contredisent mais les résultats les plus récents tendent à montrer que les pseudo-gestations n’ont pas d’impact sur l’apparition de tumeurs mammaires. Toutefois, plus une chienne est âgée, plus le risque pour une chienne de développer ce type de tumeur est élevé.

Pour prévenir l'apparition de grossesses nerveuses, la solution la plus simple est de faire stériliser la chienne. Les chiennes qui ne sont pas destinées à la reproduction peuvent être stérilisées chez la plupart des vétérinaires : parlez-en au vôtre ! De plus, il ne faut pas oublier que la croyance populaire concernant le fait que les chiennes doivent avoir au moins une portée dans leur vie est complètement infondée.