SantéSoin et entretien
01.12.2021

Prendre soin de son chien par temps de neige

La neige est un véritable plaisir pour nous, mais, aussi, pour nos compagnons à quatre pattes qui se font une joie de patauger dans ce blanc duvet. Mais il y a tout de même quelques précautions à prendre afin que Médor puisse savourer cette période en toute sécurité. Voici ce que vous devez savoir avant de laisser votre chien courir dans la neige.

Il vaut toujours mieux prévenir que guérir…

Qu’importe la taille de votre animal, la neige, la glace ou encore le verglas peuvent causer de gros dégâts sur sa peau. En effet, toutes les parties du corps de votre chien qui se trouvent au contact doivent être protégées, sous peine d’engelures et de gerçures. C’est pourquoi les plus petits chiens sont particulièrement fragilisés. Ainsi, les pattes, les coussinets, mais aussi le bas-ventre, l’entrejambe et le bout de la queue sont à protéger en priorité. Pour les mâles, il faut aussi penser à ses testicules. La meilleure chose à faire est de toujours privilégier la préparation, et, pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous. Tout d’abord, il est judicieux de tailler les poils poussants entre les coussinets afin qu’ils n’offrent pas de prise aux amas de glace. Ensuite, vous pouvez choisir d’équiper votre chien avec un manteau et des bottes, vous avez ainsi la possibilité de, non seulement le protéger du froid et de l’humidité, mais aussi d’éviter que la neige forme des glaçons dans ses poils et sous ses pattes. Lui faire porter des bottes ou des chaussettes, c’est un moyen efficace de lui éviter de se brûler avec le sel de déneigement, mais aussi de se coincer, entre les coussinets, les graviers que l’on répand sur les trottoirs de nos villes en hiver. Par contre, si votre Toutou n’apprécie pas du tout d’être chaussé, vous pouvez enduire ses zones sensibles de graisse végétale, de cire, d’un baume adapté ou d’une lotion tannante que vous prendrez soin de poser en couche épaisse. Vous trouverez ce type de produits dans les animaleries ou encore chez votre vétérinaire. Cette précaution devrait lui permettre une promenade pleine d’entrain. Et pour avoir vraiment l’esprit tranquille, une assurance pour votre Toutou sera tout indiquée.

Ne laissez pas votre toutou en avoir plein les pattes

 
Lorsque vous rentrez d’une promenade verglacée, et même si vous avez pris la précaution de mettre un baume sur les papattes de votre chien, il est important de bien les nettoyer et de les rincer à l’eau tiède afin de retirer non seulement les restes de lotion, mais aussi la neige et les petits glaçons qui peuvent se former dans ses poils. Ce nettoyage précautionneux va vous permettre de repérer, et d’ôter les petits cailloux qui se seraient logés entre les orteils, et aussi d’éviter les irritations dues au sel. Un bon séchage avec une serviette éponge donnera l’occasion de le réchauffer, en insistant bien sur ses pattes et son ventre.

Ni plein la gueule, ni plein les yeux

Il est important de ne pas laisser votre chien absorber de neige, car, même s’il adore avaler goulûment les flocons, cela peut lui causer des maux d’estomac sérieux, et lui donner, à coup sûr, une diarrhée carabinée une fois de retour à la maison. L’ingestion de poudreuse avec du sel est encore plus dangereuse, elle peut intoxiquer gravement votre animal. Pour finir, il s’agira d’éviter les trop longues promenades en plein soleil. La réverbération peut être trop agressive pour les rétines de votre toutou. Dans tous les cas, il est préférable de raccourcir le temps de sorties quotidiennes en hiver afin que votre chien ne prenne pas froid. Et penser à prendre une assurance, c’est encore mieux, parce qu’on n’est jamais vraiment à l’abri d’une gastro ou de gelures en cette période.

Faire bien attention à protéger votre chien de la neige, c'est lui éviter des brûlures, des engelures et même de sérieuses diarrhées. Alors, n'hésitez pas, soyez vigilant et prévoyant.