Loisirs
10.30.2020

Quelles activités sportives pratiquer avec mon chien ?

Il existe une immense variété de sports qu’il est possible de pratiquer avec son chien. Les clubs canins proposent des entraînements dans les disciplines les plus communes avec des moniteurs diplômés, elles sont donc accessibles à tous. Voici un panel des différentes activités que vous pouvez pratiquer avec votre chien.

Les sports d’agilité

On compte parmi eux l’agility, où le chien franchit un parcours d’obstacles (haies, slalom, balançoire) guidé par son maître. Il s’agit d’une discipline de vitesse et de précision, qui nécessite une très bonne entente entre le maître et le chien. Beaucoup de chiens toniques trouvent dans cette activité un bon moyen de se dépenser en s’amusant.

Vous pouvez également pratiquer du dog dancing. Il s’agit alors de réaliser une chorégraphie en musique. En compétition, le plaisir que prend le chien à réaliser les tours ou tricks est primordial. Il existe deux grandes catégories dans le dog dancing :

  • Le Heelwork To Music (HTM) : aussi appelé Obé-rythmée, qui consiste essentiellement à réaliser des marches au pied, vers l’avant, vers l’arrière, en latéral…
  • Le Canine freestyle : qui consiste à enchainer des tours originaux et avec des sauts. La chorégraphie raconte en général une histoire.

L’obéissance, quand à elle, est réservée aux chiens de race, en compétition. Elle met en avant les capacités physiques et mentales du chien, ainsi que son olfaction. Il y a une liste d’ordres à savoir maîtriser, comprenant par exemple le maintien de position en l’absence du maître, la marche au pied sans laisse, le rapport d’objets, etc.

Enfin, on retrouve parmi les sports d’agilité la travail au troupeau, qui est réservée aux chiens de berger et affiliés. Elle met en avant leur aptitude bergère, leur habileté à manier le troupeau et leur capacité d’initiative. Elle sert en cela à la sélection des chiens. Le chien guide le troupeau au travers d’un parcours. Cette activité est en plein développement, et de nombreux stages de découverte sont organisés un peu partout.

Les sports incluant une épreuve de mordant

Ces disciplines sont réservées à une liste de races définie par la FCI. Le ring français est le sport de mordant le plus pratiqué. Le Berger belge malinois y est la race la plus représentée. C’est un sport relativement physique et rigoureux, avec pour but de mettre en valeur les capacités du chien. Il est constitué d’exercices de saut, d’obéissance et de mordant. D’autres disciplines existent, et peuvent mettre d’autres aptitudes en avant comme l’olfaction.

Les sports de traine

Les plus connues sont les courses de chiens de traîneau. Elles sont classifiées selon leur distance ainsi que le nombre de chien attelé. Il existe d’autres épreuves sur neige tels que le ski-joëring (chien traînant un skieur) ou le pulka (chien relié à un traîneau et à un autre chien).

Le canicross (coureur à pied et son chien reliés), le bike-joëring (cycliste et son chien reliés) se font sur terre. Ils se développent rapidement à l’heure actuelle car tout le monde peut les pratiquer assez facilement, individuellement, proche de chez soi.

Les sports utilisant le flair

On pourra ici distinguer deux types d’activités :

  • Le pistage, où le chien doit suivre une piste à partir d’un indice de départ, accompagné par son conducteur. C’est un sport mentalement fatigant pour le chien, car il demande une importante concentration sur une longue durée. De plus en plus de stages sont proposés aujourd’hui pour découvrir cette discipline.
  • La chasse, qui se pratique sur terre ou à l’eau. Elle peut avoir pour but de retrouver un animal blessé (recherche au sang), d’encercler un animal… C’est une pratique exigeante, mentalement et physiquement. L’épuisement est possible, surtout chez des chiens peu entraînés ou sortis à la chasse seulement une partie de l’année.

Il existe une grande variété de sports, accessibles à tous les types de chiens et de propriétaires. Lancez-vous !